DES CHIFFRES ET DES ETRES

mac_candless_datavizSi je suis informé(e), je suis investi(e)…d’un pouvoir ou d’un devoir d’agir. Les données « donnent ». A comprendre, à réfléchir, elles donnent aussi lieu à monétisation (big data) et de plus en plus, se donnent… à voir ! Antidote à l’infobésité ambiante, les statistiques savent se faire belles, profondes, intelligibles.  Le poids des mots, le choc des photos cèdent le pas à la beauté de l’info. Ses stylistes ? Des « data designers ». David McCandless, le plus contemporain et célèbre d’entre eux se définit à la fois comme journaliste et graphiste. Auteur du bien titré « information is beautiful » en 2009(1), il creuse cette ambition de nous rendre intelligents par la vue en publiant « knowledge is beautiful »(2). La production exponentielle de données et la démocratisation de la culture graphique confèrent une nécessité historique à cette discipline hybride, enfantée par Excel et In Design ! Science salutaire. Nouveau continent qui nous recueillera tous autant que nous sommes, naufragés de l’océan informationnel. Continent politique puisque partie émergée d’une pensée visible et plateforme donnant potentiellement à agir : allez voir (par exemple) « le pariteur » pour vous en convaincre(3). Dans un tout autre registre et en 4D, cent parisiens(4) se sont prêtés sur scène à un exercice de « dataviz » l’an dernier grâce au talent du collectif Rimini Protokoll : on savait faire parler les chiffres, on sait désormais les incarner ! Le spectacle est en ce moment à Amsterdam mais s’il vient dans votre ville soyez présent, à 100%.

 

(1) DATAVISION chez Robert Laffont (en français)

(2) paru en novembre 2014 en anglais seulement pour l’instant.

(3) http://appli-parite.nouvelles-ecritures.francetv.fr/

(4) parmi lesquels quelques JD ! Spectacle intitulé « 100% Paris ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *